Avant 1950

1922 :
Naissance de Raymond Devos à Mouscron (Belgique) le 9 novembre.
1924 :
Quitte la Belgique pour Tourcoing (Nord).
1931 :
Séjourne à Paris.
1943 :
Déportation en Allemagne.
1945 :
Élève du Cours Dramatique du Vieux Colombier. Il travaille avec Tania Balachova et Henri Rollan.
1946 :
Tournée théâtrale de cinq mois.
1948 :
Monte « Les Trois Cousins ». Mime chez Etienne Decroux où il restera pendant trois ans.
1949 :
Joue dans « La perle du Colorado » de Michel de Ré, et fait les enchaînements musicaux.

De 1950 à 1960

1950 :
Monte le numéro « Les Pinsons » à l’A.B.C. et aux Trois Baudets.
1953 à 1955 :
Joue dans la Compagnie Jacques Fabbri à Paris et à l’étranger (« La vertu en danger » –
« Les Hussards » – « Les Fantômes » – « La famille Arlequin »).
1956 :
Écrit ses premiers textes « La mer » – « Caen » – « Le pied » etc.
1957 :
L’Alhambra (dans le spectacle de Maurice Chevalier) « Ce joli monde », son premier film.
1958 :
« Le Sicilien » (cinéma). Olympia (dans le spectacle de Luis Mariano)
1959 :
« Le travail, c’est la liberté » (cinéma). Bobino.

De 1960 à 1970

1960 :
L’Alhambra Maurice Chevalier (en vedette).
1961 :
Tournée au Canada. Écrit et monte la revue « Têtes à gifles » à la Tête de l’Art.
1961 à 1963 :
« Les Pupitres » au Théâtre Fontaine.
Septembre 1963 :
Premier « One-man-show » à Bruxelles (Théâtre du Vaudeville).
1964 à 1965 :
« One-man-show » au Théâtre des Variétés.
1965 :
« Pierrot le fou » (cinéma).
1965 à 1966 :
« One-man-show » Tournée Karsenty.
1966 :
« One-man-show » Tournée des Maisons de la culture.
1967 :
Ecrit et monte « Les autres que je suis » (Ex »Extra Muros ») au Théâtre des Variétés.
1968 :
Olympia
1969 :
Théâtre de la Ville. Tournées en France et à l’étranger.

De 1970 à 1980

1970 :
Tournée « La Voix du Nord » , France – Suisse – Belgique.
1971 :
Tournée des États africains. Bobino.
1972 :
Représentations en France et à l’étranger. Tournée « Sud-Radio ». Coauteur, dialoguiste et acteur
de« La Raison du plus fou… »
1973 :
Bruxelles (Théâtre du Vaudeville). Tournée « Tour de France de la chanson ».
1974 :
Tournée en France. Rentrée à Paris (Théâtre Hébertot).
1975 à 1977 :
Tournée en France, Suisse, Belgique et Canada. Rentrée à Paris (Théâtre Antoine) pour 150 représentations jusqu’au 1er juillet 1978.
1979 :
Tournée en France et en Suisse et Canada.
31 décembre 1979 :
« Numéro1 : Raymond Devos » de Maritie et Gilbert Carpentier suivi par plus de 20 millions de téléspectateurs.

De 1980 à 1990

1982 :
Rentrée à Paris (Théâtre Montparnasse) pour 230 représentations du 21 octobre 1982 au 16 juillet 1983.
1984 :
Tournée en France des grandes villes.
1985 :
Tournée en région parisienne – Suisse – Belgique- Province. Tournées dans le Nord – Passage à Bruxelles (Auditorium 44).
1986 :
Tournée dans l’Est et le Sud-Est de la France. Grand Prix de l’Académie Française (Théâtre). Grand Échiquier.
1987 :
Premier « Victor » , trophée de l’humour (Québec).
Officier de la Légion d’Honneur.
1988 :
Théâtre du Palais Royal. « Et le spectacle continue… » 175 représentations.
1989 :
« Molière » du meilleur spectacle pour un homme seul (One-man-show).

De 1990 à 2000

1990 à 1991 :
Tournée en France et Belgique (Toulouse, Marseille, Bourges, Saint-Étienne, Nice, Corse, Région  parisienne)
Commandeur de l’Ordre du Mérite.
Parution de l’intégrale des textes de scène chez Olivier Orban : « Matière à rire » best-seller de l’automne.
1992 à 1993 :
Tournée en France et en Belgique.
1994 :
Neuf semaines à l’Olympia – Tournée à Lyon, Marseille, Tunis.
Septembre : Prix du Brigadier qui couronne l’événement théâtral de la saison.
1995 :
« Victoire de la musique » du meilleur humoriste 1994, pour son spectacle à l’Olympia.
Tournée au Québec et représentations à New-York (Town Hall).
Cassette d’Or vidéo pour son spectacle «Olympia 94 »
1996 :
Tournée en Belgique, Suisse, France (64 représentations).
Sortie en novembre du recueil d’extravagances
« Un jour sans moi » aux éditions Plon.
L’Université du Québec à Montréal honore Raymond Devos en lui décernant « La Reconnaissance du mérite artistique », la plus haute distinction de cette université.
Est fait Commandeur de la Légion d’Honneur.
1997 :
Tournées en France et, pour la première fois de sa carrière, spectacles à l’île de la Réunion.
1998 :
Tournée en France et en Belgique. Tournée triomphale au Québec.
Sept représentations au Palais des Beaux-Arts de Bruxelles.
1999 :
Tournée En France, Suisse.
Olympia en avril 1999

Après 2000

2000 :
Décoré de l’Ordre du Roi Léopold (Belgique).
2001 :
Grand Prix de la Sacem.
2002 :
Sortie du premier récit « Les quarantièmes délirants » aux éditions Le Cherche-Midi
Sortie du coffret anniversaire « 80 ans, 80 sketches » en DVD
2003 :
Parution de la nouvelle « Une chenille nommée Vanessa », illustrée de dessins d’Yves Saint-Laurent aux éditions du Cherche-Midi.
2005 :
Sortie de son roman « Sans titre de noblesse » aux éditions du Cherche-Midi.
2006 :
Décès le 15 juin
Avril 2007 :
Parution de « Rêvons de mots » aux Editions du Cherche-Midi.
Juin 2007 :
Demande de reconnaissance de la Fondation Raymond Devos au Ministère de l’Intérieur.
31 juillet :
Déclaration de l’Association des Amis de Raymond Devos.
14 janvier 2009 :
Création de la Fondation Raymond Devos.
7 novembre 2016 :
Inauguration de la Maison-musée Raymond Devos.

 

Galerie