Édito: Les copains d’abord

Raymond, vous qui avez connu Georges Brassens d’alors… racontez-nous []